Projet de communication de risque pour un système d’alertes précoces météorologiques

Description du projet

Ce projet vise à contribuer à la recherche en communication des risques en cas de phénomènes météorologiques violents. Plus précisément, le projet cherche à faire avancer les connaissances sur les meilleures pratiques de communication, notamment sur les systèmes d’alertes précoces, les facteurs d’influence de la perception des risques et des stratégies de relations publiques appropriées. La Chaire désire mieux outiller les autorités pour que celles-ci puissent atteindre en temps opportun les responsables d’infrastructures à risque et les communautés cibles, et ainsi contribuer au développement de la résilience de la population canadienne face aux aléas climatiques. Ici, nombreux sont les apports tant pour l’avancement des connaissances spécifiques à la communication des risques météorologiques, que pour la société canadienne soumise à ces risques et pour les administrations publiques en charge d’assurer la sécurité des citoyens.

Objectif de recherche

Favoriser l’intégration des meilleures pratiques de communication des risques aux processus décisionnels des acteurs clés au Canada, grâce à l’adoption citoyenne individuelle et collective de comportements adéquats lors de phénomènes météorologiques extrêmes.

Objectifs sociaux

  • S’assurer que les citoyens soient informés de la façon la plus appropriée possible lorsqu’un événement météorologique imminent menace la sécurité publique et l’intégrité des infrastructures essentielles ;
  • S’assurer que cette information atteindra le maximum de citoyens visés par de telles menaces, particulièrement les clientèles vulnérables ;
  • S’assurer que les citoyens adoptent les comportements adaptés face aux menaces des phénomènes météorologiques auxquels ils sont confrontés et qu’ils prennent les précautions requises pour se protéger ;
  • Susciter l’intérêt des citoyens par une sensibilisation et une éducation préventive ciblées, afin qu’ils connaissent et adoptent les comportements appropriés ;
  • Atténuer les conséquences des événements météorologiques menaçants par une meilleure compréhension, une meilleure adaptation et une plus grande résilience individuelle, communautaire et collective face à ceux-ci.